Une go "choco" à Abidjan!

vendredi 21 décembre 2012

La force n'est pas dans le corps mais dans la tête

Je suis tombée sur une vidéo que j'avais déjà vu il y a quelques temps et ça m'a fait du bien de la regarder à nouveau, car même si l'on connait ce principe, se le faire rappeler est toujours bénéfique.

Parfois, rien ne marche. On est au plus bas.
On résiste, on résiste et puis un matin tout lâche.
On se sent seul, incompris.
On se sent fatigué, las.
On a besoin de réconfort et de consolation, mais il n'y a personne.
On voudrait juste se reposer, lâcher prise, mais aucune épaule de disponible.
On voudrait que quelqu'un prenne le relais pour pouvoir faire une pause.
On pense qu'on n'y arrivera pas, que c'est trop dur.
On crie de l'intérieur et des larmes coulent à l'extérieur.
On se sent diminué et impuissant.

A ce moment là, on s'abandonne.
Le vide dans la tête, loin du brouhaha du monde.
La respiration se fait plus lente et plus bourdonnante.
Le calme s'installe, fermant la porte aux émotions.
On a l'impression de ne plus appartenir à cet univers.
Et à ce moment précis... Elle nous parle.
Celle qui nous connait le mieux et qui sait ce dont on a besoin.

Elle nous dit:
"Courage. Tu peux te relever. Fais le! Fais le maintenant.
Rien ne sert de forcer. Juste fais le!
Redresse toi et tu verras que la montagne insurmontable n'est plus qu'un tas de sable.
Tu es plus solide que tu ne le crois. Tu es un pillier pour les autres.
Relève toi. Un pied devant l'autre. Aide toi de tes mains s'il le faut.
Relève la tête et redresse toi. Vois comme l'horizon a changé!
Parce que tout est possible. Tu peux à présent avancer.
Maintenant marche!"

Et tu te mets à avancer.


Ta force est dans ton esprit.
Trouve la et tu accompliras des miracles!

2 commentaires:

RitaFlower a dit…

Bonjour Yoyo Ma Jolie,t'es inspirée aujourd'ui deh.Je te taquine.Ton texte que tu as publié est tellement bien dit,vu et pensé.Lorsqu'on n'est pas fort dans la tete,le corps ne suit pas. J'avais besoin d'entendre et de lire ces mots choisis,cette vraie philosophie de vie que tu as en toi et que tu nous fait partager. J'ai l'impression que les dures épreuves que les ivoiriens et les ivoiriennes ont vécu t'ont rendu plus forte avec un moral d'acier.Tu positives et communique ta joie de vivre contagieuse.Cette vidéo de cet homme multihandicapé que j'ai vu dans le journal de 20h de FRANCE 2 m'a littérallement stotché.Je suis restée bouche bée.Tu la diffuses en entier.Un modèle de courage,de volonté et de détermination à toutes épreuves.Et dire que je passe mon temps à me plaindre à tort ou à raison.Je ne sais meme plus,moi-meme.Tu connais ce proverbe asiatique qui dit:7 fois je tombe,8 fois je me relève. En ces période de fetes,j'avais pas trop le moral.Je l'ai retrouvé un peu grace à toi et ton message. J'imprime ce texte que je garde dorénavent dans mon sac.Dès que ça va pas,je le lit,relit,rerelit... Merci ma belle.Je le prends comme mon cadeau des fetes qui vaut plus à mes yeux que toutes ces choses matérielles qui me comblent un temps.Ne change surtout pas.BYE!!!

Yoyo Jolie a dit…

Yiii Rita, je suis inspirée hein! On dit c'est la fin du monde aujourd'hui ooh! lol
Je suis contente que ces mots te parlent. Tu as raison, tout ce qu'on a vécu et ressenti durant ces dures épreuves en CI est parfois indescriptibles selon les expériences, mais j'ai voulu rendre hommage à l'état d'esprit ivoirien désormais célèbre: "Découragement n'est pas ivoirien".
Lorsque je vois des femmes se battre au quotidien et réussir à partir de rien, tenir leur famille, tandis que le mari est handicapé ou au chômage, se lever aux aurores pour chercher à manger pour ses enfants, elle n'a même pas le temps de s'apitoyer car elle est tout le temps sollicitée. Alors je me dis, "tu n'as pas le droit de te plaindre; tu peux pleurer, c'est humain. Tu peux baisser les bras, ça arrive. Mais ça ne dois pas durer longtemps." Je me donne toujours un deadline pour crier tout ce qui m'énerve et me décourage, passé ce délai, je me relève pour avancer. Ca fait du bien de se lâcher, de se vider, on se sent plus léger après pour avancer. On a des boulets en moins sur les épaules ;-)
Cet homme est une réelle motivation. Quand je l'ai vu, j'ai trouvé ça complètement dingue!
Je ne connaissais pas ce proverbe asiatique, merci de partager cela avec moi, je vais le retenir.
J'ai senti autour de moi une baisse de régime due à la situation socio-économique qui va mal en CI, c'est pourquoi j'ai tenu à partager cette philosophie avant la fin de l'année.
Je t'envoies pleins de bisous chauds de Babi (où il fait un soleil de plomb!) pour te réchauffer le coeur ma Rita! Garde le sourire, l'important, c'est Toi!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

© Yoyo La Jolie, AllRightsReserved.

Designed by ScreenWritersArena