Une go "choco" à Abidjan!

lundi 18 février 2013

Une beauté qui parle d'Afrique

J'ai découvert une petite merveille sur le compte Facebook de "Beauty of Africa" que je voudrai partager avec vous. Il s'agit d'une oeuvre sculpturale en milieu marin, réalisé par Jason deCaires Taylor.


- Des sculptures sous-marines sont exposées près de l'île de Grenade en l'honneur des esclaves Africains qui ont été jetés par dessus bord des navires négriers durant l'Holocauste africain.



Nous devons cette exposition à Jason deCaires Taylor, un sculpteur anglo-guyanais qui a totalement renversé les codes de l’art sculptural. Ses œuvres sont époustouflantes, donnent la chair de poule et sont pleines de sens.

Parmi ses pièces maîtresses, la remarquable « Vicissitudes », sculpture sous-marine dans les profondeurs des eaux de l'île de la Grenade, est en mémoire des captifs Africains jetés des bateaux négriers pendant la traite transatlantique.
Ces sculptures sont créées dans l’optique de devenir, avec le temps, des habitats pour la faune et la flore marine. Les pièces sont installées dans des eaux peu profondes afin d’être accessibles aux plongeurs en apnée.

De Caires exprime avec grâce l’art de la transformation sous-marine « Je souhaite que mes œuvres renvoient le visiteur au présent, car en se transformant perpétuellement et en redessinant continuellement le paysage sous-marin, elles ne figent rien ni dans le temps ni dans l’espace ».
 - 



Le sculpteur Jason deCaires Taylor est né en 1974 d'un père anglais et d'une mère guyanaise. Il a été élevé entre l'Europe et l'Asie, où il passa la plupart de son enfance a explorer et à étudier les récifs coralliens de la Malaisie. Diplômé de l'Institut de Londres, il devient un naturaliste sous-marin.
Avec plus de 17 ans d'expérience, Taylor a été à plusieurs reprises récompensé pour son travail en tant que photographe d'oeuvres sous-marines, devenu célèbre pour ses photographies exceptionnelles, qui capturent les effets de métamorphose de l'océan sur ses sculptures.


En 2006, Taylor fonde et crée le premier parc de sculptures sous-marines au monde, situé sur l'île de la Grenade aux Antilles, listé comme l'une des 25 Merveilles au monde par National Geographic. Sa dernière création est MUSA (Musso Subaquatico de Arte); un musée monumental avec une collection de plus de 450 oeuvres sculpturales rendues publiques. 


Ces deux chefs-d'oeuvre visent la même ambition: faciliter les interactions positives entre les hommes et le fragile environnement sous-marin. Et à chaque visite sur les différents sites, ses oeuvres proposent un spectacle unique puisque celles-ci évoluent avec les mouvements dynamiques et fluctuant de l'océan. Son travail se soucie de la conservation du milieu naturel aquatique tout en encourageant le respect de l'environnement, en insufflant un changement social et offrir une oeuvre du monde sous-marin de toute beauté naturelle.




De nombreuses publications et documentaires ont exposé le travail extraordinaire de Taylor, comme la BBC, CNN, USA Today, The Guardian, Vogue, New Scientist et Discovery Channel.
Taylor est actuellement basé à Cancun au Mexique, où il gère le Musé Subaquatique en tant que Directeur artistique.


Son magnifique site web: www.underwatersculpture.com



Pour mieux connaître l'oeuvre de l'artiste, c'est ici.


3 commentaires:

RitaFlower a dit…

Je ne connais pas grand chose à l'art d'une manière générale mais j'arrive malgré tout à appécier la beauté de ces oeuvres:créativité,originalité et ingéniosité,tout t'y est.Montrer l'Afrique sans cet angle ne peut que la voloriser et l'embellir davantage.La sculpture de la femme enceinte qui pose délicatement ses mains sur son ventre est sublime. Ce sculpteur a su s'enrichir de toutes ces cultures pour créer avec une imagination débordante. Que nos frères africains et nos soeurs africaines s'intéressent surtout à l'art africain.Personne ne peut le faire à notre place.A très bientot pour d'autres sujets.

Yoyo Jolie a dit…

Pour ma part, j'adore l'art et je suis très touchée lorsque je découvre des choses aussi exceptionnelles. Comme tu dis, cet artiste a bien su se servir de la mixité de ses origines culturelles pour nous plonger dans l'Histoire. C'est extraordinaire de voir la Vie sous-marine suivre son cours sur ses statues, pour créer à son tour une partie de l'Histoire. Je trouve qu'il a une belle sensibilité et comme tu dis une grande imagination.
Je rêve également de voir nos artistes africains produire des merveilles aussi raffinées et aussi brutes de sens un jour, plutôt que les mêmes sculptures coloniales ou traditionnelles grossières que l'on a l'habitude de voir. Cela dit, à Abidjan, la scène artistique est en train d'évoluer avec l'ouverture de galeries d'art d'un genre nouveau. Celles qui se mettent au goût des technologies pour adresser une population d'amateurs jeunes et professionnels. Des oeuvres exquises commencent à se dévoiler à la lumière et sont exposées sur la scène locale. Le nom de ces talentueux artistes sont de pus en plus évoqués dans les rencontres et mondanités, ils sont de plus en plus connus. Ca change, car d'habitude ils ne sont reconnus qu'à l'étranger, et pas dans leur propre pays. Mais il faut les pousser encore plus loin et les porter jusqu'aux places de marchés mondialement connues pour rivaliser avec les oeuvres de grands noms de l'art!
A bientôt ma Rita!

Bee a dit…

Huuuuum ça fait peur dehh!
On dirait les membres de l'équipage de Davy Jones dans Pirates des caraïbes :/

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

© Yoyo La Jolie, AllRightsReserved.

Designed by ScreenWritersArena