Une go "choco" à Abidjan!

samedi 16 février 2013

Billy Billy - Ne recule pas

Aujourd'hui, j'ai voulu partager avec vous une chanson qui fortifie, qui encourage, qui aide à se relever lorsqu'on est à terre. La vie est parfois dure, on se prend des baffes tout le temps, dans tous les domaines et parfois même lorsqu'on n'a rien fait! Alors, on en a marre et on est tenté de tout laisser tomber! C'est une solution, c'est vrai, mais ya rien de bon dedans! Or si on s'accroche, et qu'on patiente, ça paie! Alors, essayons!
Bon, c'est vrai que c'est facile à dire, mais écoutez un peu ce son...!


"Ne recule pas" - Billy Billy



Ceux qui n'ont pas l'oreille habituée au nouchi, réécoutez seulement, vous allez finir par comprendre! Il y a aussi des passages en  langue ethnique... Ne me demandez pas! Mais, le message en gros, c'est ça: "ne recule pas". Il parle des réalités ivoiriennes, s'appuie sur des exemples de situations qui illustrent le quotidien au pays et en livre un constat critique, comme à son habitude.

De son vrai nom, Yao Billy Serge, ce rappeur engagé de 32 ans est originaire de Gagnoa, à l'ouest de la Côte d'Ivoire. Son flow est comme une arme qu'il dégaine à l'aide du nouchi pour dénoncer les problèmes de société et éveiller les consciences en Afrique. Il a grandit à Yopougon-Wassakara, et s'inspire de la vie des jeunes de ce quartier d'Abidjan pour parler de tout: l'insécurité, le racket, la violence, les braquages, la vie chère... Son franc-parler cisaille le vécu des gens sans prendre de gant.



Je parle aussi de lui aujourd'hui, car Billy Billy est censuré sur la chaine de télévision nationale, la RTi (la seule chaine ivoirienne!) à cause de sa chanson "Lettre au Président" sous le prétexte qu'elle ne "rentre pas dans le cadre de la réconciliation nationale" (!!)
Ecoutez et jugez vous même:

"Ma lettre au Président" - Billy Billy



Loin de moi l'envie de créer une polémique, mais autant les journalistes de cette même chaîne crient pour protéger leur liberté d'expression, autant - je pense - les artistes aussi ont droit à cette même liberté d'expression. Par ailleurs, pour moi cette chanson est franchement "gentille". Le chanteur interpelle le Président sur certaines réalités, ce que ce dernier pourrait considérer comme un challenge à relever. Et puis, avoir un ambassadeur sur le terrain, qui véhicule la voix du peuple, ce que tout le monde raconte en silence mais qui n'arrive pas en haut lieu, un ambassadeur qui remonte l'information, des critiques saines qui font avancer les choses, c'est pas mauvais! Maintenant, s'il ne veut pas, il l'ignore tout simplement (après tout!) 
Qu'est-ce que ce serait si on avait nos "Guignols de l'info"? (Je sais, ça ne passerai même pas à la télé!)
Bon, je dis ça, je dis rien, je vais m'arrêter là, je ne cherche pas palabre, je m'auto-censure moi-même d'ailleurs. 


Ce message s'auto-détruira dans 5 secondes! 
5, 4, 3...




< Tu es encore là? Tu veux lire encore? Donc, tu veux me créer des problèmes quoi! Bon, voici la discographie de Billy Billy. Je ne t'ai rien dis hein! Si tu es allé acheter son album faut pas mettre ça sur moi, tchêh! >

Sa discographie

2001: Nescafé African Revolution (suite à un concours qui l'a révélé).
2007: Nouvelles du Pays.
2009: Réunion 2 Famille.
2010: Article 48 (single, relatif aux élections présidentielles).
2012: Avant-propos (maxi-single).
2013: Compte-rendu


< Faut partir maintenant, c'est bon! Ayyaa! >

4 commentaires:

RitaFlower a dit…

J'aime beaucoup ce que fait,Billy Billy.Lorsqu'un artiste a du talent,il faut le reconnaitre.Il se moque gentiment de lui-meme,des autres,de la société civile ect... parler des choses sérieuses sans"se prendre"au sérieux n'est pas à la portée de tout le monde. L'enfant natif de Gagnoa n'a pas sa langue dans sa poche et dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas.Le censurer donne encore plus de poids à sa musique. Les plus grands noms de la chanson ont été victime de censure à la télévision ou la radio nationale. Il s'exprime avec ses textes et son phrasé qui ne laisse personne indifférent.Il dérange,il provoque et il ne recule pas comme son titre.Il a de la personnalité.Il arrive à se démarquer des autres dans ce milieu musical ivoirien.Une sorte de Nash au masculin quoi.Cette nana déchire aussi.Bref,"bété a réussi".P.S.du coté de bingué,les ivoiriens de la diaspora l'adoooorent et attendent impatiemment sa prochaine venue à Paris pour le plaisir de tous ses fans.On continue d'acheter ses albums et on va assister à ses prestations publiques sur scène.Il faut bien que nos artistes vivent. Je n'ai pas pu regarder la dernière émission TEMPO avec Didier Bléou qui a eu lieu le 26 JANVIER 2013,je cherche le lien pour pouvoir visionner l'émission mais je le trouve pas.Sur le site de la RTI 1,impossible de regarder les vidéos mises en ligne,ça ne marche plus oh.Bonne semaine à toi.

Yoyo Jolie a dit…

Coucou Rita! Tu as vu juste. Avec cette censure, la RTI ne fera qu'apporter du succès à Billy Billy. Sur les réseaux, j'ai déjà constaté que sa vidéo était très partagée dès l'annonce dans les journaux de la censure.
Il nous en faut des artistes engagés, des chanteurs qui dépeignent la réalité du terrain. C'est utile à la société.
"Bété va réussir fort fort!" loool
Tu m'apprends une chose, je ne savais même pas qu'on pouvait revoir les émissions de Tempo sur le net! La TV nationale est tellement à la ramasse côté technologie... bon je vais chercher aussi de mon côté et te tiens au courant si je tombe là-dessus. Excellente semaine à toi aussi Rita!

Ghislaine ATTA a dit…

Cette chanson a été un de mes carburants à une époque. Et depuis hier, je la réécoute en boucle, et voici que je tombe sur ton article! Ahh un signe, je te dis, un signe! Lool.
Bisou ma Yoyo!

Yoyo Jolie a dit…

Lol!!! Spéciale dédicace pour toi alors ma Gigi! Enjoy!!! Bisous!!!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

© Yoyo La Jolie, AllRightsReserved.

Designed by ScreenWritersArena